TRUCS & ASTUCES VR

Quelques suggestions de parcs canadiens moins fréquentés

Un pays énorme

Au cas où ça vous aurait échappé, le Canada est un pays immense. Il s’étale sur pas moins de 6 fuseaux horaires. Les vagues de trois océans – l’Atlantique, le Pacifique et l’Arctique – déferlent sur ses côtes. Et vers le sud, il partage la frontière la plus longue du monde avec les États-Unis.

Dans un pays aussi immense, ce n’est pas étonnant de trouver toute une collection de paysages et de climats uniques. Heureusement, un peu comme nos voisins américains l’ont fait avec des parcs emblématiques comme Yellowstone et Yosemite, le Canada a vite compris l’importance de protéger sa nature en créant des parcs pour la mettre en valeur.

Les sentiers moins fréquentés, des campings moins achalandés

Pas de doute, vous connaissez sûrement Banff, Jasper, Mont Tremblant et Cape Breton. Mais voilà, des millions de touristes envahissent ces parcs chaque année. Aussi spectaculaires soient-ils, peut-être que ton idée de vacances n’inclut pas les embouteillages à n’en plus finir en te faufilant à travers les sites.

Heureusement, le Canada est riche de ses parcs et certains sont moins fréquentés et plus facilement accessibles pour ceux qui recherchent un endroit plus calme à visiter en VR. Des destinations magiques qui se trouvent loin des sentiers bien battus et parcourus par des masses de touristes. Laissez-nous vous en présenter quelques-uns.

Grasslands National Park, Val Marie, SK

Vous vous demandez peut-être comment un paysage de prairies vallonnées peut rivaliser avec des paysages aussi bucoliques que des sommets majestueux et des arbres gigantesques ? Mais, parfois, la simplicité peut avoir ses charmes !

À l’école, on nous a raconté comment les premiers colons européens ont bravé l’Atlantique pour arriver en Amérique du Nord, seulement pour découvrir un océan presque aussi vaste de collines herbeuses à l’intérieur du continent, avec une faune impressionnante, dont des millions de bisons.

Le Parc fédéral des Grasslands offre aux visiteurs un aperçu de ce à quoi ressemblaient les prairies avant que de vastes étendues ne soient labourées et que d’immenses troupeaux de bisons ne soient décimés. Mais peut-être plus rare encore que l’expérience de contempler un paysage préservé est celle de la vraie solitude et du silence sous un ciel constellé d’étoiles infinies ?

Les visiteurs peuvent partir en randonnée avec un guide ou faire une balade pour admirer la beauté saisissante des prairies et, avec un peu de chance, apercevoir le pronghorn ou le bison insaisissable qui errent dans le parc.

Mount Revelstoke National Park, C.-B.

Cependant, si ce sont les montagnes majestueuses que tu veux voir, jette un coup d’œil au Parc fédéral du Mount Revelstoke pour une aventure alpine. Bien que son voisin, le parc fédéral de Glacier, soit peut-être plus connu, Mount Revelstoke est tout près et vaut vraiment le détour.

Parmi ses nombreuses attractions, il y a la promenade Meadow in the Sky,une route pavée sinueuse qui te mènera à travers une forêt pluviale tempérée intérieure – l’une des plus rares au monde – jusqu’au lac Balsam et ses prairies de fleurs sauvages subalpines mondialement célèbres qui explosent de couleurs vives pendant la courte saison estivale.

En plus de vous conduire au cœur de ce paradis floral, la promenade donne accès à des sentiers de randonnée et à des vues panoramiques à couper le souffle sur les montagnes environnantes. Si vous aimez les activités hivernales, le parc est généralement recouvert d’un épais manteau de neige, ce qui en fait une destination idéale pour le VTT, le ski nordique et la raquette.

Quelques petits trucs à savoir : à cause de sa largeur étroite et de ses virages serrés, les VR de classe A ne sont pas autorisés sur la promenade et les campeurs doivent être logés dans une unité de camping rigide pour se protéger des ours.

Parc fédéral de Forillon, Qc

Pour beaucoup, les vacances d’été doivent impérativement se passer près d’un lac ou d’une rivière, sinon de la mer. Situé près de l’extrémité de la péninsule gaspésienne dans l’est du Québec, le parc national de Forillon est curieusement absent de l’itinéraire de bien des campeurs. C’est bien dommage, parce que Forillon offre toute une variété de paysages :

des falaises abruptes, des phares pittoresques, des forêts denses et des plages immaculées Les randonneurs peuvent aussi explorer la péninsule du cap Gaspé, où se dresse le célèbre rocher Percé. Les passionnés d’ornithologie seront ravis de découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux marins et migrateurs qui élisent domicile dans le parc.

Kejimkujik National Park, N.-É.

Sur la côte atlantique, le parc Kejimkujik en Nouvelle-Écosse est un véritable trésor caché. Connu pour ses pétroglyphes anciens et son patrimoine culturel mi’kmaq, Kejimkujik offre un mélange de beauté naturelle et de signification historique. Pagaye sur les eaux calmes du lac Kejimkujik, explore des sentiers de randonnée à travers des forêts luxuriantes et plonge-toi dans la riche histoire culturelle du peuple mi’kmaq.

Nahanni National Park Reserve, T.N.-O.

On a dit que le Canada, c’est énorme, mais avec une population de moins de 40 millions, qui habite surtout à moins de 100 km de la frontière US, c’est aussi un pays peu peuplé. Au-dessus des provinces de l’Ouest se trouvent les Territoires du Nord-Ouest, un vaste territoire en soi, et en plein cœur de ça, tu trouves la Réserve du parc fédéral Nahanni.

Malheureusement, ce parc éloigné n’est accessible que par voie aérienne, mais pour les véritables passionnés de nature sauvage, c’est une destination incontournable à ajouter à sa liste de rêves. Cependant, vous pourriez envisager un survol panoramique en avion pour goûter à quelques-unes des vues à couper le souffle. Peu importe la durée de votre séjour, en tant que site du patrimoine mondial de l’UNESCO, vous découvrirez comment la réserve témoigne de la beauté brute et sauvage de la nature nordique du Canada.

Comme vous pouvez le constater, le Canada ne manque pas de merveilles naturelles à explorer. Bien que les adjectifs puissent parfois manquer pour rendre justice aux joyaux les plus célèbres du système des parcs fédéraux canadiens, ces gemmes moins connues suscitent l’admiration à leur manière, et, du moins pour le moment, avec moins de monde pour obstruer la vue.

PLUS

Articles supplémentaire

Les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil

Découvrez tous les bienfaits d’un sommeil de qualité pour vivre une vie plus saine et comment le sommeil améliore…

Camping responsable : quelques suggestions pour respecter la nature en VR

Profitez du plein air tout en réduisant votre impact sur l’environnement. Voici donc quelques suggestions pour y arriver….

Des idées cadeaux pour les mamans qui font du camping en VR

Surprenez votre mère cette année en lui offrant un cadeau qui lui facilitera la vie en VR. Nous avons…

Les indispensables du ménage printanier de votre VR

Nous avons ce qu’il vous faut pour préparer votre VR pour la belle saison et lui donner une petite…

Des conseils pour voyager en VR avec son chat

Voici quelques conseils pour voyager en VR avec son chat de manière sécuritaire afin que l’expérience soit aussi agréable…

Vélos électriques : un guide écrit par un Boomer

Quelle est toute cette agitation autour des vélos électriques (E-Bikes) ? On les voit partout, même dans des magasins…

Comment mettre son VR à jour sans se ruiner

Heureusement, il existe des améliorations que vous pouvez apporter à votre roulotte vieillissante ou à votre motorisé sans vous…

Quelques suggestions de parcs canadiens moins fréquentés

Heureusement, le Canada est riche de ses parcs et certains sont moins fréquentés et plus facilement accessibles pour ceux…

Magasiner un VR usagé

Comment magasiner intelligemment pour un VR usagé. Comment bien magasiner un VR d’occasion….

La location d’un VR

Pour un premier voyage en VR, envisagez de louer un véhicule. Cela vous permettra de voir si cette première…