Slide
Camper tout en respectant la faune et la flore

Camper tout en respectant la faune et la flore

Suivez ces quelques conseils pour profiter de manière sécuritaire de votre temps en plein air tout en respectant la faune et la flore sauvages.

Se tenir au courant

Lorsque vous planifiez visiter un parc québécois, provincial, fédéral ou un camping en région sauvage, informez-vous d’avance pour savoir quels animaux sont présents sur place. Vous pouvez aussi consulter les commis à l’accueil dès votre arrivée.

Savoir quoi faire

Savez-vous comment réagir en cas de rencontre avec un cougar ou un ours ? Ne partez pas à courir, car cela peut déclencher leur instinct d’attaque. Restez calme, préparez votre vapo anti-ours et reculez lentement sans tourner le dos. Soyez parfaitement préparé en vous renseignant sur ce qu’il faut faire si vous rencontrez un cougar, un ours, des loups ou des coyotes.

Ne rien laisser traîner

N’invitez pas les animaux près de votre site de camping en utilisant de la nourriture ou des déchets. Tout ce qui a une odeur ou contient des traces de nourriture attirera les animaux sauvages, y compris les outils utilisés pour préparer la nourriture, la glacière, des aliments, etc.

Suivez ces quelques conseils pour profiter de manière sécuritaire de votre temps en plein air tout en respectant la faune et la flore sauvages.

Ne jamais nourrir les animaux

Les animaux sauvages doivent demeurer sauvages. Lorsque les humains nourrissent les animaux sauvages, cela les conditionne à s’approcher des humains. Ce comportement peut rapidement devenir un problème. Les animaux sauvages doivent entretenir une peur salutaire envers l’homme : c’est plus sécuritaire pour vous et pour les animaux.

Gardez vos distances

L’automne peut être une période idéale pour observer la faune sauvage, mais vous devez également faire preuve de prudence dans certaines régions. La saison de reproduction, ou rut, pour les wapitis, les cerfs, les orignaux et les bisons se poursuivent tout au long de l’automne, et les animaux mâles sont plus agressifs pendant cette période. Si vous les voyez, admirez-les à distance.

Où comptez-vous camper cet automne ? Venez nous faire part de vos plans sur TwitterFacebook ou sur Instagram.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *