TRUCS & ASTUCES VR

Vélos électriques : un guide écrit par un Boomer

Quelle est toute cette agitation autour des vélos électriques (E-Bikes) ? On les voit partout, même dans des magasins haut de gamme qui vendent des vélos de route ultra-performants pouvant coûter 10 000 $ et plus.

Ma première réaction est de dire : «Nos habitudes sédentaires en sont-elles arrivées au point où, lorsque nous nous levons enfin du canapé, nous ne pouvons même pas pédaler un vélo sans l’aide d’un moteur ?»

Nous savons que le cyclisme est une excellente alternative à faible impact par rapport à la course à pied, pouvant être appréciée par pratiquement tout le monde.

Au cours de ma vie, j’ai vu le cyclisme évoluer d’une activité principalement réservée aux enfants à un sport de haute technologie. Bien qu’il ait été extrêmement populaire en Europe pendant des décennies, arrivant juste après le football, vous ne voyiez presque personne se promener en short de cyclisme moulant dans les années 60 et 70 dans ma région, encore moins attachés aux pédales. Puis vinrent le film Breaking Away, Greg Lemond et Lance Armstrong, et le sport explosa à travers le pays pour devenir, osé-je dire, chic.

Bien sûr, comme le dit notre rock star octogénaire préférée, Sir Mick, le temps n’attend personne. Je ne suis plus que l’ombre de mon moi d’antan. Le défi des montées raides et des vents contraires a perdu une grande partie de son romantisme. De plus, il y a de nouvelles réalités à affronter, telles que le changement climatique, la circulation, le stationnement limité, le coût élevé du carburant et le coût de possession d’une voiture.

Et n’oublions pas l’impact de la technologie. Les incroyables avancées dans les batteries légères au lithium et les moteurs ont transformé les vélos électriques en machines élégantes, amusantes et sûres à conduire.

Autant l’accepter. Le vélo électrique a atteint sa maturité.

Alors, si vous êtes sur le marché pour en acheter un, la première chose à comprendre est que ce n’est pas une autre sorte de trottinette. Il faut quand même pédaler ! Le moteur agit comme une assistance électrique réglable en fonction du niveau de forme physique du cycliste et des conditions. Il y a aussi une limite de vitesse : au-dessus de 25 km/h, le moteur s’arrête et vous pédalez sous votre propre élan.

Revenons aux fondamentaux.

Groupe motopropulseur :

  • Les vélos électriques sont équipés de moteurs électriques situés soit dans le moyeu de la roue (moteur de moyeu) soit près des pédales (moteur central).
  • Les vélos électriques sont équipés de moteurs électriques situés soit dans le moyeu de la roue (moteur de moyeu) soit près des pédales (moteur central). La transmission de puissance n’est pas aussi douce qu’avec un moteur central.
  • Les moteurs centraux sont utilisés sur des modèles haut de gamme. Étant directement connectés au train d’entraînement du vélo (pédales et chaîne), la transmission de puissance est plus douce et mieux contrôlée.
  • Les moteurs varient en puissance, allant de 250 watts à 750 watts ou plus.
  • Le moteur est alimenté par une batterie, généralement au lithium-ion. Elles sont disponibles dans différentes capacités, généralement mesurées en watt-heures (Wh). Les batteries de plus grande capacité offrent généralement une plus grande autonomie. Les batteries peuvent être amovibles pour la recharge ou intégrées dans le cadre du vélo.

Autonomie :

  • Plusieurs facteurs influent sur l’autonomie d’un vélo électrique avant de devoir le recharger, tels que la capacité de la batterie, la puissance du moteur, le terrain, le poids du cycliste et le niveau d’assistance. En moyenne, les vélos électriques peuvent parcourir des distances allant de 20 à plus de 100 miles sur une seule charge.
  • Types :
    • Vélos électriques pour les déplacements – conçus pour les déplacements urbains, ces vélos électriques ont souvent une position de conduite plus droite, des feux intégrés, des porte-bagages et des garde-boue pour la praticité.
    • VTT électriques (E-MTB) – conçus pour naviguer sur des sentiers hors route, avec des caractéristiques telles que la suspension, des pneus cramponnés et des cadres robustes pour affronter des terrains difficiles.
    • Vélos électriques pliants – compacts et portables, les vélos électriques pliants sont pratiques pour les citadins ou les navetteurs disposant d’un espace de stockage limité.
    • Vélos électriques cargo – conçus pour transporter des charges lourdes, avec des cadres solides, des empattements longs et des porte-bagages ou des boîtes de chargement.
    • Vélos électriques de route – similaires aux vélos de route traditionnels, ces vélos électriques sont conçus pour la vitesse et l’efficacité sur les routes pavées.

Certification :

  • Actuellement, vous n’avez pas besoin de permis de conduire pour utiliser un vélo électrique au Canada, mais le gouvernement est récemment intervenu en raison de préoccupations liées à la sécurité. En 2020, le gouvernement a introduit la norme de certification UL2829 pour tous les vélos électriques. Cette certification est volontaire pour l’instant, et de nombreux fabricants ne l’ont pas encore mise en œuvre en raison du coût supplémentaire. Comparer les prix avec les marques qui respectent la certification est quelque chose à prendre en compte lors de vos achats.
  • Coûts :
    • Les prix des vélos électriques varient largement en fonction de facteurs tels que la marque, la qualité, les fonctionnalités et le type. Les vélos électriques d’entrée de gamme peuvent commencer à environ 1 000 $, tandis que les modèles haut de gamme peuvent dépasser les 10 000 $. Les vélos électriques de milieu de gamme se situent généralement entre 1 500 $ et 5 000 $.

Il ne fait aucun doute que les vélos électriques offrent certains avantages distincts, mais ils ne sont pas nécessairement la panacée à tous nos problèmes de transport. Cependant, avant de sortir le porte-feuille pour s’en procurer un, voici quelques avantages et désavantages à considérer :

Les désavantages

  • Les batteries lithium de remplacement sont coûteuses et devraient être retirées par mesure de précaution contre le vol si vous laissez votre vélo dans un lieu public.
  • Les modèles moins chers peuvent avoir tendance à tomber en panne et donc être peu sûrs.
  • Coûteux (comparé à un vélo conventionnel).
  • Moins de bénéfices en termes d’exercice/santé.
  • Plus lourd qu’un vélo conventionnel.

Les avantages

  • Alternative économique pour les déplacements en voiture.
  • Parfait pour naviguer en milieu urbain.
  • Transport écologique.
  • Transportez tous vos effets pour le travail, les courses, allez au bureau sans transpirer.
  • En fonction du niveau d’assistance fourni par le moteur, cela peut constituer une bonne forme d’exercice.

En fin de compte, les vélos électriques sont tout simplement amusants, et il semble qu’ils soient là pour rester. La technologie les rendra sans aucun doute plus efficaces, plus sûrs et plus abordables. Pour les proprios de VR qui aiment explorer et profiter de la nature, c’est un moyen fantastique pour effectuer de longues balades sur les sentiers de montagne et de forêt.

C’est une excellente nouvelle car les vélos électriques arriveront bientôt chez un concessionnaire RV Care près de chez vous.

PLUS

Articles supplémentaire

Les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil

Découvrez tous les bienfaits d’un sommeil de qualité pour vivre une vie plus saine et comment le sommeil améliore…

Camping responsable : quelques suggestions pour respecter la nature en VR

Profitez du plein air tout en réduisant votre impact sur l’environnement. Voici donc quelques suggestions pour y arriver….

Des idées cadeaux pour les mamans qui font du camping en VR

Surprenez votre mère cette année en lui offrant un cadeau qui lui facilitera la vie en VR. Nous avons…

Les indispensables du ménage printanier de votre VR

Nous avons ce qu’il vous faut pour préparer votre VR pour la belle saison et lui donner une petite…

Des conseils pour voyager en VR avec son chat

Voici quelques conseils pour voyager en VR avec son chat de manière sécuritaire afin que l’expérience soit aussi agréable…

Vélos électriques : un guide écrit par un Boomer

Quelle est toute cette agitation autour des vélos électriques (E-Bikes) ? On les voit partout, même dans des magasins…

Comment mettre son VR à jour sans se ruiner

Heureusement, il existe des améliorations que vous pouvez apporter à votre roulotte vieillissante ou à votre motorisé sans vous…

Quelques suggestions de parcs canadiens moins fréquentés

Heureusement, le Canada est riche de ses parcs et certains sont moins fréquentés et plus facilement accessibles pour ceux…

Magasiner un VR usagé

Comment magasiner intelligemment pour un VR usagé. Comment bien magasiner un VR d’occasion….

La location d’un VR

Pour un premier voyage en VR, envisagez de louer un véhicule. Cela vous permettra de voir si cette première…